top of page
  • Photo du rédacteurAssociation Lahunesclg

Référent de quartier: un métier qui se perd...



Lors de la réunion de mi-mandat de l’équipe municipale actuelle, Madame la Maire a déclaré que : « Le réseau des référents de quartiers a été réactivé, permettant d’être au plus près de chacun ».( Ouest France du 22 octobre 2023)

Réactivé ? Au plus près de chacun ? Ce n’est pas l’avis de plusieurs référents de quartier réellement découragés.

L’un d’entre eux se demande à quoi ils servent, avant de poursuivre :

« Nous envoyons des demandes de citoyens à la Mairie. Pas de réponse. Même pas un accusé de réception pour nous assurer que la démarche est bien arrivée.


Nos interlocuteurs considèrent-ils que cela est urgent ? Peu urgent ? Dans quel délai sera-ce réalisé ? Ou considèrent-ils que cela ne mérite pas d’intervention ? Nul ne sait ! Et le citoyen demandeur non plus. Nous ne pouvons lui répondre et l’informer. Nous passons pour qui ?

On comprend qu’il y ait des demandes irrecevables, sans intérêt. Mais qu’on nous le dise !

Parfois, un conseiller municipal, accompagné d’un technicien, vient sur place pour que le référent montre les problèmes remontés par des voisins de quartier. Alors que l’élu et le technicien admettent le sérieux et la pertinence de la démarche, les travaux, reconnus nécessaires, utiles et pertinents, sont rarement effectués.

Un collègue référent d’un autre quartier a même été pris « pour un nul » par un demandeur qui, n’obtenant rien de lui, s’est déplacé directement à la Mairie pour rouspéter, et a obtenu immédiatement satisfaction ».

Et le référent termine son propos en répétant : « A quoi servons-nous ? Où est « la réactivité au plus près de chacun ? »


On peut, effectivement se le demander et mettre en doute les promesses de « réactivation du réseau des référents de quartiers et du souhait, de l’équipe municipale, d’être au plus près de chacun ».

132 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page