top of page
  • Photo du rédacteurAssociation Lahunesclg

Réunion publique du 19 octobre


Le 19 octobre, Mme le Maire et ses adjoints (manquait Soizic Trotel, 1ère adjointe) nous ont invités à une réunion publique de mi-mandat.

3 ans déjà que l’équipe municipale a pris les rênes de notre commune. 3 ans déjà pour quelles réalisations et promesses non tenues?



Après une demi-heure de présentation des réalisations passées et futures, est arrivé, avant un « pot de l’amitié », le temps des questions.

S’il y a une promesse tenue c’est bien la durée de cette réunion : une demi-heure de discours et une heure de questions. Pas une minute de plus.

Durant la première partie de la réunion, nous avons appris que tout allait bien dans le meilleur des mondes.


La salle d’Armor deviendrait un « pôle culturel ». Mais avec quel aménagement, quel budget? Et pour quelle utilisation ?


Dinan Agglomération reprendrait le projet de piscine à son compte. Ce sera, un « parc aquatique ».

Après les études menées par l’ancienne municipalité, puis celles commandées par l’actuelle équipe, un troisième projet serait donc à financer, avant la construction et la mise en service du nouvel aménagement… dans plusieurs années (quatre ou cinq ans, voir plus ?) et dont personne ne connaît les détails.


La municipalité demande aux entreprises et aux particuliers de faire des efforts pour loger les travailleurs saisonniers.

Mais elle met en vente tout son immobilier vacant. Où est la cohérence ?


Dans ce petit exposé ,il n’a pas été question du fameux « budget participatif » ? Quels projets ont été retenus ? Qui en sont les bénéficiaires ? Nous n’avons obtenu aucune information.

Puis est venu le temps des « questions-réponses ».


Mme le Maire et ses adjoints ont bien voulu répondre (…ou pas) aux questions regroupées par thème. Pas de réponses aux questions qui fâchent. L’art de botter en touche est parfaitement maîtrisé par nos édiles !


Les bornes de recharges de pour voiture électriques ? Ce n’est pas de la compétence communale…

L’éclairage public, la sécurité des rues de l’Esrot, de l’Isle, de la Corniche en l’Isle ?

Les réponses sont peu convaincantes, contradictoires souvent, toujours approximatives… Mais peut-on être approximatif quand il s’agit de sécurité ?


La vente du patrimoine, et le financement de l’église du Guildo ? Pas de réponse claire !


La zone d’aménagement autour de la salle de sports, le parc de Mielles ? Ces dossiers sont en cours de réflexion !


L’Ehpad ? On reparle de la fusion avec Saint-Jacut pour un groupement à trois avec la Mutualité Française... Quelles en seront les conséquences sur le personnel, les résidents, leurs familles et le contrôle par le CCAS de la nouvelle structure ?

Études juridiques et négociations sont menées, rien n’est encore décidé, alors que le regroupement est prévu dès le 1er janvier prochain ! ….


Quant au Pôle médical, la circulation devra être modifiée sur un axe d’entrée principale de la ville pour créer un parking sur l’actuelle Place de la Résistance.

Mais les appartements pour accueillir les praticiens sont prêts et sont un atout dans la concurrence entre les communes.

Pourquoi ne pas encore renforcer l’attractivité du projet en étudiant la possibilité de salarier ces praticiens, comme l’ont fait Saint-Quay-Portrieux, Plérin et nombre de communes bretonnes ? Pour cela, il suffirait d’un peu d’ambition et de courage politique.


Cette séance de questions sans véritables réponses s’est terminée par une bonne nouvelle : nous aurons des décorations de Noel, pas très illuminées, mais richement décorées de papier et cartons !


Il reste 2ans ½ de mandat et de nouveaux projets fleurissent : trottoirs, pistes cyclables, réfection du boulevard de la Mer…. Que de projets ambitieux pour une commune parmi les moins endettées du département !


144 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page