top of page
  • Photo du rédacteurAssociation Lahunesclg

Comment peut-on envisager la privatisation de l' EHPAD ?



Dans notre précédent article, nous vous présentions les derniers travaux réalisés dans notre établissement , aujourd’hui nous souhaitons aborder le thème du budget d’un EHPAD



Le budget d’un EHPAD se construit sur 3 volets.

Le budget dépendance,


Correspond aux dépenses liées à l’accomplissement des actes essentiels de la vie courante ( aide à l’habillage, toilette, repas, produits pour incontinence, etc .. ) Il prend en charge

30 % du salaire des agents d’entretien ,30 % des aides soignants et 100 % du psychologue.

Fixé tous les 5 ans ,le forfait dépendance est versé à l’établissement en fonction d’un ratio moyen attribué suivant le degré de dépendance des résidents( classement :GIR).

Ce budget est financé par le département au titre de l’APA ( allocation pour personne âgée) et également par le résident.

Le budget soins,

Comme son nom l’’indique , correspond aux dépenses liées aux prestations médicales et paramédicales. Il prend en charges 70 % des salaires des aides soignants, 100 % des infirmiers, médecin , etc…

Fixé lui aussi tous les 5 ans , le forfait soin est calculé à partir du GIR et d’ un ratio (Pathos) en rapport avec la pathologie des résidents et déterminé par l’équipe de soins.

Financé par les caisses d’assurance maladie, il est versé par l’ARS(Agence régionale de santé).

Le budget hébergement,


Comprend toutes les dépenses courantes ( eau électricité, chauffage , alimentation , loyer animation entretien du linge, etc ..).Il couvre les charges de personnel liées à ces dépenses ( administratif, animation, ménage, repas, linge etc….).

Le financement est à la charge du résident. Le prix de journée est proposé par l’établissement et fixé par le président du département pour les EHPADS publics .

Seul le prix de la journée nous importe puisqu’il s’agit du montant payé par le résident seul et dépend de la gestion de l’établissement. (hors aide sociale).


Jusqu’en 2019 l’établissement était excédentaire avec une trésorerie couvrant 70 jours de dépenses . Il a été noté ,par l’organe de contrôle du conseil départemental , que l’établissement n’avait pas d’emprunt et que les indicateurs et ratios financiers traduisaient une santé financière saine.


Que s’est il passé les années suivantes :


-Problème de gestion ?

-Augmentation excessive des charges ?

-Mauvaises imputations des dépenses ?

-Forfaits mal évalués ?

-Non respect du budget déterminé par le conseil départemental ?

-Dépenses imprévues dues à des situations exceptionnelles (Covid, double salaire de direction…)?

Autres questions :


Pourquoi l’EHPAD de St-Cast le Guildo n’a-t-il pas bénéficié de l’aide du département

( 1500 € par place) annoncée dans le journal des Côtes d’Armor de mars 2023 ?

11 EHPADS des Côtes d’Armor en ont bénéficié dont l’EHPAD de Matignon .

Est ce parce que l' EHPAD pouvait puiser dans ses réserves ?

Etait-il excédentaire ?

Est-ce un oubli de nos élus ?

Il serait grave de faire croire à la population qu’il y a une obligation à privatiser l' EHPAD pour des mauvaises raisons économiques Est ce simplement un argument? Il y va de la crédibilité de nos élus et de la confiance que certains leur ont données pour la gestion communale.


Mesdames ,Messieurs les Elus du conseil municipal ou Membres du centre communal d’action sociale ,prenez vos responsabilités , approfondissez le sujet . Au mois de janvier, il sera trop tard , nous n’aurons plus le choix et nous n’aurons plus aucun recours.


97 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page