top of page
  • Photo du rédacteurAssociation Lahunesclg

Le patrimoine communal n'est pas à vendre !


Dans le cadre de l’aménagement du Bourg la municipalité va vendre l’ancienne école Savary. Les conseillers municipaux de l’opposition, auxquels se sont joints certains conseillers de la majorité et les membres de la commission extra-municipale à la culture s’y étaient opposés.



Une réunion a été organisée le 21 juin par la mairie pour présenter le projet. Les habitants du Bourg étaient les seuls à être conviés à cette présentation.

Ils ont appris que le choix s’était porté sur une vente de la totalité de l’immeuble au privé.


Le choix d’une réhabilitation et la création de logements sociaux ou pour saisonniers n’a pas été retenu.

La raison invoquée ? Manque d’argent.

Mais on trouve facilement 2 millions d’Euros pour l’église du Guildo. Et on attend que les dépenses prévues pour la piscine soient prises en charge par l’Agglo de Dinan.


On oublie de dire aussi que la commune de Saint-Cast le Guildo a très peu d’encours de prêts, (Dexia compris ) et qu’elle dégage 2 millions d’euros d’excédent de fonctionnement par an . Le taux d’endettement de la commune est à ce jour inférieur à deux ans quand le taux de surendettement pour une collectivité est de plus de 10 ans ) !


S’il faut redynamiser le Bourg, on pourrait vendre, pour un ou deux commerces la partie proche de la poissonnerie, et garder dans le patrimoine communal les anciennes salles de classe.

Les nombreuses associations castines en auraient volontiers l’usage. Ou y accueillir des espaces de « coworking ».

Enfin, quitte à les surmonter d’un étage, pourquoi ne pas y installer des logements saisonniers (n’était-ce pas une des nombreuses promesses électorales de la majorité actuelle) ?


Enfin après , le local du port, le terrain rue du boulonnais, l’Ehpad, l’Ecole Savary, à qui le tour ? L’Ecole des Hortensias (ancienne école des filles), la cantine et les terrains autour seront ils laissés à quelques promoteurs, pour y construire des résidences secondaires ?


Quelle est-cette fièvre bradeuse qui disperse le patrimoine communal et qui dilapide, aux profits d’intérêts particuliers le bien de tous ?

Le patrimoine de notre commune n’est pas à vendre !


Affaire à l’ordre du jour du conseil municipal du 4 juillet 2023



243 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page